Mission, valeurs et objectifs

La démarche du Duo Kiasma s’inscrit dans une double volonté : de faire découvrir une combinaison instrumentale inhabituelle tout en ‘dépoussiérant’ ses instruments des stéréotypes qui les entourent, et de rendre leur musique accessible à un large public de tous âges. Ensemble, Frin Wolter, accordéoniste luxembourgeois, et Pierre Fontenelle, violoncelliste belgo-américain, cherchent à dépasser la formation classique reçue dans leurs études supérieures en Finlande, Belgique et au Luxembourg, tout en préservant les valeurs qui leur ont été inculquées – la rigueur, le perfectionnisme, le respect de l’œuvre, l’approche analytique et musicologique, de même que l’ouverture d’esprit.

 

 

La musique pour tous

 

Le Duo Kiasma, persuadé du pouvoir fédérateur de la culture et du langage universel de la musique, s’est donné pour mission de s’adresser à tous. La combinaison du violoncelle et de l’accordéon offre l’avantage d’être très peu limitée par des contraintes techniques et permet au duo de se produire partout : dans les salles intimistes et les salles de concerts plus habituelles, en écoles, et dans des festivals où la musique classique est rarement programmée. Désireux d’offrir leur musique à tous ceux qui sont généralement exclus de la vie culturelle, Pierre et Frin se rendent également dans des lieux comme les prisons, les hôpitaux, les maisons de retraite… Le duo apprécie développer des concepts sur mesure en collaboration avec des musées et des expositions artistiques pour des occasions spécifiques. 

 

Diversité

Grâce à la diversité de son répertoire, le duo comble les attentes de tous les publics tout en leur faisant découvrir de nouvelles facettes de la musique, en tout genre. En concert, les deux musiciens puisent dans leurs racines respectives (géographiques et culturelles) pour confectionner un programme mêlant audacieusement la musique classique et contemporaine avec leurs arrangements et medleys de musiques dites « populaires ». Cette juxtaposition estompe les frontières entre les mondes « savant » et « populaire », remettant en question la pertinence de la catégorisation musicale. Conscient de l’importance fondamentale de la création et enthousiaste à l’idée de collaborer avec des compositeurs, le duo souhaite commander de nouvelles pièces pour sa formation et encourage ces compositeurs à s’aventurer dans un nouvel univers sonore, celui du duo violoncelle-accordéon.

Convivialité

Le Duo Kiasma désire avant tout être proche de son public pour mieux partager ses émotions avec lui. Les deux musiciens sont convaincus que les soirées inoubliables et les moments les plus émouvants ne sont obtenus que dans la convivialité. La communication avec le public est donc primordiale.